Jotham, le roi qui apprit ses leçons

Jotham, un exemple encourageant

Il est très intéressant de comparer les deux récits du règne de Jotham dans les Rois et les Chroniques. Dans les Chroniques nous avons une mention générale que le peuple se corrompait encore (2 Chroniques 27:2). Pour le reste, nous avons une présentation positive de son règne et de ses œuvres, ainsi que de sa marche devant l’Éternel. Dans le livre des Rois nous avons une description plus succincte, ne mentionnant que la construction de la porte supérieure de la maison de l’Éternel. Mais, nous trouvons une description plus détaillée de la corruption du peuple (2 Rois 15:35). Par conséquent, nous lisons aussi que dans ce temps, l’Éternel commença d’envoyer contre Juda Retsin et Pékakh. Autrement dit, c’était à cause de la corruption du peuple, pas à cause du roi lui-même. Ainsi, aucune chose mauvaise n’est mentionnée concernant le règne de Jotham. Il a même été enterré dans la ville de David, son père!

Oui, Jotham a marché dans les voies de David à cet égard. Aussi, Dieu l’a honoré avec ce récit positif de son règne, tout en s’occupant, en discipline, de l’état du peuple. Soyons encouragés des paroles du Seigneur Jésus : « Si quelqu’un me sert, qu’il me suive ; et où je suis, moi, là aussi sera mon serviteur : si quelqu’un me sert, le Père l’honorera. » (Jean 12:26)

Voici donc trois leçons pratiques que nous pouvons retenir du règne de Jotham.