« Il n’y a pas de crainte dans l’amour, mais l’amour parfait chasse la crainte » (1 Jean 4:18).

Il y a beaucoup de choses qui peuvent susciter en nous des craintes. La crainte est en relation avec l’avenir. Quelque chose que l’on ne connaît pas qui pourrait nous causer des souffrances, des peines, sous quelque forme que ce soit. Alors nous avons peur et nous sommes inquiets.

La crainte nous rend malheureux et parfois, nous pouvons en être occupés et dérangés au point qu’elle nous paralyse dans nos activités. Pourquoi ? Parce que « la crainte porte avec elle du tourment » (1 Jean 4:18), et selon notre disposition naturelle, elle aura un impact plus ou moins grand sur nous.

Mais ce magnifique verset nous rappelle que l’amour parfait chasse la crainte.

Connaissez-vous l’amour de Dieu ? Cet amour de Dieu envers vous ne peut être véritablement connu et versé dans vos cœurs que si vous êtes un enfant de Dieu. Comment ? Par Jésus Christ : « À tous ceux qui l’ont reçu, il leur a donné le droit d’être enfants de Dieu, savoir à ceux qui croient en son nom » (Jean 1:12).

Pour vous qui connaissez déjà Jésus Christ comme Sauveur et Seigneur, vous qui pouvez appeler Dieu « Abba, Père ! » (Romains 8:15), rappelez-vous qu’il vous aime comme son propre Fils Jésus Christ (Jean 17:23), et qu’« il a soin de vous » (1 Pierre 5:7). « L’amour parfait chasse la crainte » (1 Jean 4:18) et c’est en méditant sur l'amour qu’il a pour nous, chacun de ses enfants — pour vous — que la crainte sera chassée.

« Celui qui craint n’est pas consommé dans l’amour » (1 Jean 4:18). C’est quand notre ennemi — le diable — réussi à semer un doute dans nos cœurs quant à l’amour de Dieu envers nous que la crainte vient nous envahir et nous tourmenter. Quelle est la solution ? Apprendre à connaître Dieu et son grand amour envers nous — envers vous !

Oui, Dieu nous aime, et quand nos cœurs sont remplis de son amour, il ne peut plus y avoir de place pour la crainte parce que nous savons qu’il nous aime et qu’il a soin de nous. C’est ainsi que nous pouvons continuer chaque jour dans l’amour du Seigneur, malgré ce qui peut être une source de craintes.

« L’Éternel est ma lumière et mon salut : de qui aurai-je peur ? L’Éternel est la force de ma vie : de qui aurai-je frayeur ? » (Psaume 27:1).

Allons à lui. Confions-nous en lui. Et reposons-nous dans son amour (cf. Sophonie 3:16–17).

Et n’oublions pas : le Seigneur vient !

Précédent Suivant