On veut la paix

Il y a des craintes dans le monde, et de l’incertitude. Beaucoup de mouvements de pensées et de points de vue s’opposent, et il y a de l’anxiété face à un présent en continuel changement, et un futur tout aussi difficile à prédire.

On sent bien que les choses ne tournent pas rond et vont beaucoup trop vite. Et par conséquent, on veut la paix ! Plusieurs ont leurs idées sur les moyens pour y arriver. On voudrait se débarrasser de ceci, qui nuit à la paix, et ajouter cela, pour s’assurer de l’avoir. Et très bientôt, pour un court instant, les hommes penseront enfin avoir atteint ce but.

Mais les prophéties que nous trouvons dans la Bible nous indiquent que ce que nous vivons actuellement n’est rien comparé à ce qui viendra bientôt sur toute la terre. En effet, nous lisons, par exemple, qu’« il y aura des signes dans le soleil et la lune et les étoiles, et sur la terre une angoisse des nations en perplexité devant le grand bruit de la mer et des flots, les hommes rendant l’âme de peur et à cause de l’attente des choses qui viennent sur la terre habitée » (Luc 21:25–26). L’angoisse sera telle que des gens vont mourir subitement à cause de la peur extraordinaire qu’ils éprouveront !

Alors si les choses ne vont pas s’améliorer malgré les efforts des hommes, comment avoir la paix ? Jésus a dit à ses disciples : « Je vous laisse la paix ; je vous donne ma paix ; je ne vous donne pas, moi, comme le monde donne. Que votre cœur ne soit pas troublé, ni craintif. » (Jean 14:27)

La véritable paix, c’est Jésus seul qui la donne. C’est par lui seul que nous pouvons avoir la paix avec Dieu (Romains 5:1). Et il donne cette paix à tous ceux qui croient en lui. Ceux-ci sont justifiés devant Dieu, car ils se sont reconnus pécheurs, et ont cru que Jésus est le Fils de Dieu et qu’il est mort à la croix pour payer le salaire que méritaient leurs péchés, la mort. Cette paix, Jésus la donne encore aujourd’hui ! De plus, celui qui croit ne passera pas par le terrible temps d’épreuves qui va bientôt venir sur la terre. « Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l’acquisition du salut par notre seigneur Jésus Christ, qui est mort pour nous » (1 Thessaloniciens 5:9).

Pour nous qui sommes justifiés par le sang de Jésus, même s’il y a des sujets d’inquiétude autour de nous, quelle paix de savoir que non seulement la question de nos péchés est réglée et que nous serons « sauvés de la colère par lui » (Romains 5:9), mais aussi que dans l’attente de sa venue, il nous laisse et nous donne sa paix.

Le Seigneur vient !

Précédent Suivant