Jehoïakim, le roi qui se révolta

Quand Dieu compare Jehoïakim avec son père Josias

Dans Jérémie 22:13-19, une description très imagée, mais dramatique, nous est faite du règne de Jehoïakim. Il ne pensait qu’à la grandeur, arrivant à ses fins par l’injustice, le manque de droiture, et en se servant des autres sans payer pour le travail fait. « Tes yeux et ton cœur ne sont qu’à ton gain déshonnête, et au sang innocent pour le répandre, et à l’oppression et à la violence pour les faire. » (Jérémie 22:17)

Cela nous montre le véritable caractère de ce roi dont nous n’apprenons que très peu de choses dans les livres des Rois et des Chroniques.

Une question très importante lui sera posée de la part de l’Éternel : « Ton père n’a-t-il pas mangé et bu, et pratiqué le jugement et la justice ? alors il s’est bien trouvé. » (Jérémie 22:15)

Josias, son père, a certainement été grand et béni, et l’Éternel n’aurait certainement pas privé Jehoïakim de la même chose. Josias a craint Dieu, il a pratiqué le jugement et la justice, et tout a bien été pour lui. Jehoïakim aurait dû apprendre quelque chose de la piété de son père. Mais malheureusement, il a marché dans un chemin bien différent. Au lieu du jugement et de la justice, nous avons la violence et l’injustice ; deux mots clés que nous pouvons retenir concernant Jehoïakim.

Il y avait un message très fort et personnel pour Jehoïakim dans ces paroles. Malheureusement son cœur n’a pas été attentif à la parole de l’Éternel ; bien au contraire. Il voulait vivre à sa façon et faire comme il désirait. Mais sa voie de violence et d’injustice lui a valu le juste jugement de Dieu.

Cette nouvelle vidéo présente trois leçons tirées du règne de Jehoïakim.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *