Jehoïakin, le roi qui se rendit

Jehoïakin et la deuxième déportation

Nous avons très peu d’informations concernant le règne de Jehoïakin ; si nous pouvons appeler cela un règne, car dans les faits, Nebucadnetsar assiégeait la ville de Jérusalem. Mais le nom de Jehoïakin revient plusieurs fois dans la Parole, étant lié à plusieurs événements.

Par exemple, dans le livre d’Ézéchiel, le temps est continuellement compté à partir de la déportation de Jehoïakin. (La seule exception est la « trentième année », au chapitre 1, verset 1. Cette date nous ramène environ en 622 avant Jésus-Christ, soit la 18e année du règne de Josias, alors que le livre de la loi avait été retrouvé et que la Pâque fut célébrée.)

Un autre exemple se trouve dans Esther 2:6 où nous apprenons que c’est lors de la déportation de Jehoïakin que Mardochée fut aussi transporté vers Babylone.

Jehoïakin, bien qu’ayant fait le mal, selon le résumé qui nous est rapporté de son règne, n’était certainement pas le plus coupable. Mais il fut néanmoins déporté. Par contre, nous pouvons voir les voies miséricordieuses de Dieu à travers tout cela.

Cette nouvelle vidéo présente quelques aspects positifs de la seule action qui nous est rapportée de Jehoïakin, et des voies de Dieu envers tous ceux qui sont partis en captivité.

2 réponses sur “Jehoïakin, le roi qui se rendit”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *